Défier les éléments – Étanchéité des façades et des fenêtres

28.06.2016

La façade joue un rôle majeur dans un bâtiment, c’est l’entité cohérente la plus grande.

En plus de la résistance aux intempéries et de la protection visuelle assurée au niveau des fenêtres, il a bien d'autres exigences fonctionnelles et esthétiques pour les façades : elles offrent une isolation et une absorption acoustique, une protection contre les rayons UV, contre les effractions et les incendies, et contribuent à l'éclairage de l'espace intérieur, tout en assurant une protection contre l'éblouissement et un guide pour la lumière, et enfin elles confèrent au bâtiment son esthétique et sa personnalité.

Afin de satisfaire ces nombreuses et diverses exigences, on a recours à des concepts de solutions d’étanchéité au cas par cas, et des plans détaillés sont réalisés avant l'installation. En effet, seul un calfeutrement de joints de façade continu et durable peut garantir l'efficacité énergétique et le confort thermique d'un bâtiment. L'étanchéité des joints périphériques de fenêtres joue également un rôle de plus en plus important dans ce domaine. Des études ont montré que la combinaison d'un joint de fenêtre étanche à l'air et une isolation thermique efficace de l'enveloppe du bâtiment contribuent à un bilan énergétique optimal.

C’est un énorme défi pour les architectes et les installateurs.

Étanchéité des façades : un facteur crucial pour le budget énergétique Dans le contexte de l'Ordonnance allemande sur les économies d'énergie (EnEV), l'étanchéité des joints de façade et de menuiseries est plus important que jamais. En effet, les façades et les fenêtres représentent un potentiel élevé d'économies d'énergie. Ainsi, le budget d’énergie et de chauffage d'un bâtiment peut augmenter significativement suite à un défaut d’étanchéité.

En matière de joints d’étanchéité de façade et de menuiseries, la règle suivante s’applique : l'ensemble du système doit être étanche à l'air côté intérieur, fournir une isolation thermique au milieu du joint, résistant à la pluie battante côté extérieur, et posséder également une structure ouverte à la diffusion de vapeur d’eau. Ce principe directeur doit être respecté : le calfeutrement doit être « plus fermé à l’intérieur qu'à l'extérieur » du joint, à l'égard de la diffusion de vapeur d'eau. Ceci est la seule façon de veiller à ce que l'humidité transitant dans l'espace intermédiaire ne condense pas, mais puisse s’éliminer en toute sécurité, pour éviter des dommages à long terme à la structure du bâtiment.

Plus d'informations sur l’étanchéité des façades et des menuiseries.

illbruck
TREMCO
Nullifire
PACTAN